Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musiques, Films, lectures, découvertes, redécouvertes d'artistes, de groupes d'albums musicaux

24 Jul

David Fincher : The social network - 2010

Publié par obiwanagain  - Catégories :  #Films - Cinéma

the-social-network-dvd.jpgAu cinéma, je n'avais pas trop envie d'aller le voir, alors j'ai attendu la sortie DVD. Mais j'ai oublié ce film, et ce n'est qu'en le voyant cette semaine, mis en avant sur un étalage, que je me suis laissé convaincre.

 

David Fincher à la réalisation, déjà un grand nom du cinéma. Musique de Trent Reznor (Nine Inch Nails), elle colle magnifiquement au film en donnant une ambiance de suspense, une petite tension, et reste assez electro pour être dans le sujet si je puis dire...

Ce film retrace la création de "Facebook" par Marck Zukerberg.
Tout commence en Octobre 2003, alors que notre protagoniste vient de se faire larguer par sa petite amie, à moitié bourré, il pirate le système informatique d'Harvard pour créer une base de données de toutes les filles du campus, etc.....

On apprend notamment que  l'idée général de Facebook n'est pas de lui, mais qu'il en est le constructeur.

 

Bien sûr, ce sujet ne va pas interessé forcément tout le monde, mais Fincher essaye par un très bon scénario de construire une intrigue basé sur le judiciaire, d'y mettre un suspense qui nous force à continuer. Mais le réalisateur nous montre que cette histoire n'est pas qu'une simple histoire de création d'un réseau social, mais qu'il y a autour une idée d'amitié, de loyauté, de pouvoir et d'argent comme tout ce qui caractérise notre monde.

 

On voit donc bien que ce film n'a pas été bâclé, ce n'est pas seulement, que, pour tirer profit d'un sujet à la mode. Il a été travaillé dans son scénario, sa musique mais aussi les acteurs qui sont excellents.


Jesse Eisenberg (Mark Zuckerberg), que l'on a pu apercevoir dans "Bienvenue à Zombieland", livre une très bonne performance dans ce film, nous faisant découvrir un personnage génie de l'informatique, d'une très grande intelligence, capable de faire preuve d'amitié (en tout cas l'idée qu'il en a) et d'une pourriture sans nom, avec une attitude désinvolte à avoir de taper dessus. Mais n découvre un personnage qu'on ne peut pas détester non plus parce que Jesse le rend un minimum humain car ses réactions partent de sentiments éprouvés pour son ex qui le rejette à chaques rencontres.


Justin Timberlake (Sean Parker, co-créateur de Napster), génial dans le film de Cassavetes: "Alpha Dog". Il confirme là encore qu'il doit se concentrer sur le métier d'acteur plus que sur celui de chanteur pour midinette à 1 euro. Il est dans le ton du film, interprétant un autre "génie" lui aussi imbu de sa personne, et tous les défauts qui vont avec ces "créateurs informatiques"

 

A signaler aussi:

Très bonne performance d'Andrew Garfield (oui comme le chat, je sais c'est facile) dans le rôle d'Edouard Saverin, le co-fondateur de par sa participation financière, de Facebook. Il est le pendant de Mark, faisant preuve de discernement, d'envie, de maitrise et d'amitié, respectant les lois et ne supportant pas la trahison. Ce duo fonctionne à merveille dans ce film, ils sont juste, on y croit vraiment.

 

 

Attention tout de même à quelques petites longueurs il est vrai, certaines scènes ne sont pas essentielles, et du coup le film aurait encore plus gagné en suspense. Mais, en tout les cas, c'est du bon tavail, visuellement la réalisation est parfaite, c'est du Fincher.

Il a su s'entourer d'une bonne équipe dans tous les domaines: acteurs, musiques, scénario (eh oui car le film est adapté du livre de Ben Mezrich "The accidental Billionaires", titré en France "La revanche d'un solitaire").

Commenter cet article

À propos

Musiques, Films, lectures, découvertes, redécouvertes d'artistes, de groupes d'albums musicaux