Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musiques, Films, lectures, découvertes, redécouvertes d'artistes, de groupes d'albums musicaux

24 Jul

Mono : You are there - 2006

Publié par obiwanagain  - Catégories :  #Musique

mono you (big)

 

Retour de vacances. Dur dur!

Chaleur : beaucoup trop

Air: Pas du tout

Je repartirais bien quelque part moi ! Mais bon… Avec tout ça, mon compte en banque en a pris un gros coup.
Alors, on s’installe tranquillement chez soi,

On met en route le ventilo,

Un bon petit verre bien frai à côté

On regarde ses tours de cd (finit aussi la tour de contrôle de l’aéroport) et on prend un qui va essayer de remplacer Promovacances.


Pour moi, les meilleures galettes pour voyager sont issues du post rock.
J’ai choisi le groupe « Mono » (des Japonais) avec l’album : « You are there » de 2006, 6 morceaux dont 4 de plus de 10 minutes.
Premier bain de douceur pour un morceau dont le titre est prometteur : « The flames beyond the cold mountain ». Tout doucement (comme dirait Bibie), on sent monter (comme dirait Rocco, j’arrêtes, ça va devenir lourd sinon) la pression ; les guitares sont graves, saturées juste ce qu’il faut et nous font trotter un petit air dans la tête encore et encore, jusqu’à que….

Après une petite pause : « A heart has aked for the pleasure”, c’est toujours aussi planant, calme, nous voilà reparti doucement….

Vient « Yearning », un titre moins mélodique mais qui nous fait changer d’air : tranquillité, farniente, 100% détente quoi ! Ambiance planante avec juste ce qu’il faut de ukulélé pour ne pas tomber dans du Julien Doré (beurk !) ou du Iz (je plaisante ! Quoi que….). Après 5 bonnes minutes, la température monte un peu trop, il fait vraiment chaud, les guitares s’énervent pour redescendes tel le rythme cardiaque diastole-systole.

 

Inlassablement et pendant un peu moins d’une heure, les morceaux vont nous faire passer d’une ambiance envoûtante, paisible à la chaleur de guitares prenant la relève, le tout tinté d’envolé de cordes.
Énormément d’inspiration, de la mélancolie, des montées en puissance vous prenant aux tripes et l’album qui vous posent la question : You are there ? Yes man ! On est là du début et jusqu’à la fin.

Commenter cet article

À propos

Musiques, Films, lectures, découvertes, redécouvertes d'artistes, de groupes d'albums musicaux